Une philosophie d’intervention axée sur :

Les besoins des personnes handicapées

Les caractéristiques des interventions de nos membres dépendent des besoins des personnes. L’implication de la personne, tout en respectant ses capacités et ses limitations fonctionnelles est indispensable. Elle vise le développement de son autonomie et la responsabilisation dans l’application de son plan d’action.

Le conseiller en main-d’œuvre s’assure, tout au long de la démarche, de procurer tout le soutien nécessaire pour concrétiser les objectifs d’emploi de la personne. Nos structures ainsi que le financement reçu d’Emploi-Québec nous permettent d’offrir un service de soutien en emploi à la fois à l’employé et à l’employeur, tant et aussi longtemps que la personne demeure en emploi.

La globalité des problématiques

L’approche de nos membres est qualifiée de globale. En effet, la diversité de la formation des intervenantes et intervenants œuvrant dans nos organisations offrent les compétences nécessaires pour répondre aux diverses problématiques des participants allant des limitations physiques, aux problèmes de santé mentale.

Leur travail s’appuie sur l’expérience de vie et mise sur les forces et les atouts des participants. Il tient compte à la fois des facteurs externes (sociaux, familiaux, économiques et matériels) et des facteurs personnels (formation, expérience de travail, limitations, champs d’intérêt, aspirations, compétences).

La souplesse et la flexibilité des pratiques

Diverses façons de faire ont été développées afin d’arrimer les services d’employabilité avec les services de santé et services sociaux dans le but de travailler en collaboration pour l’intégration et le suivi en emploi de toute personne handicapée.

Pour bien comprendre la philosophie et la nature complète des services offerts par les organismes membres du ROSEPH, consultez notre Cadre de référence.

En fréquentant un organisme membre du ROSEPH vous êtes assuré d’y trouver :

  • Le respect, la dignité et la confidentialité
  • La prestation de service responsable
  • L’intégrité dans les relations professionnelles

Principaux programmes utilisés par nos membres pour le placement en emploi de leur clientèle

Contrat d’intégration au travail (CIT)

Pour s’intégrer au monde du travail et s’y maintenir, certaines personnes handicapées doivent composer avec les limitations fonctionnelles qui découlent de leur déficience. La mesure Contrat d’intégration au travail permet d’accorder une compensation financière à l’employeur d’une personne handicapée pour les accommodements que requièrent ses limitations fonctionnelles. Dans de tels cas, Emploi-Québec et l’employeur signent une entente de subvention. Dans tous les cas où le CIT est requis par une personne handicapée inscrite chez un membre du ROSEPH, c’est sa conseillère ou son conseiller qui fait l’évaluation du besoin, qui rédige la demande de compensation et qui assure le suivi de l’intégration et du maintien en emploi de la personne.

Entreprise adaptée (EA)

Les subventions aux entreprises adaptées visent à créer des emplois de qualité adaptés aux besoins des personnes handicapées qui, bien qu’elles puissent être productives, ne peuvent être compétitives dans une entreprise ordinaire. Ces subventions favorisent le développement de l’employabilité des personnes handicapées afin d’amener celles qui le peuvent et le veulent, à occuper un emploi à long terme dans une entreprise ordinaire ou un emploi non subventionné dans une entreprise adaptée. Ce sont les conseillères et les conseillers en main-d’œuvre des services spécialisés pour l’emploi des personnes handicapées qui ont la responsabilité de préparer les dossiers de candidatures et de présenter devant un comité de ressources humaines, les personnes handicapées qui bénéficieraient d’une expérience de travail en entreprise adaptée. Ce sont ces mêmes professionnels qui devront soutenir l’intégration et le maintien en emploi de ces personnes.

Programme de développement d’employabilité à l’intention des personnes handicapées (PDEIPH)

Le Programme de développement de l’employabilité à l’intention des personnes handicapées (PDEIPH) vise à faciliter l’intégration de personnes handicapées dans la fonction publique québécoise. Il consiste à leur procurer un emploi occasionnel d’une durée de douze mois en leur assurant un encadrement qui leur permettra d’acquérir les compétences nécessaires à un type d’emploi dans la fonction publique québécoise. Les personnes ayant réussi le programme ont ensuite la possibilité de se présenter à des concours réservés de recrutement leur permettant d’avoir éventuellement accès à un emploi régulier ou occasionnel dans la fonction publique. Dans le cadre d’un protocole signé entre le Secrétariat du Conseil du trésor et le ROSEPH, nos membres ont un important rôle à jouer dans le choix des projets d’emploi qui seront retenus et offerts aux personnes mais surtout dans l’accompagnement de ces candidates et candidats, tout au long de leur première expérience dans la fonction publique québécoise.